Une demeure permanente
(...)
Un monotone abri
Un décor de partout